dallage extérieur

Rénovation de l’extérieur par des dallages et du carrelage

De tous les revêtements qui existent, le carrelage figure sans aucun doute parmi ceux qui sont difficiles à poser. En plus de cela, choisir les carreaux, effectuer la préparation du support et la pose nécessitent des informations concrètes. Ainsi, toute personne souhaitant se lancer dans ce projet est conseillée de consulter un guide de travaux.

Mise en œuvre d’une dalle en béton

Pour l’extérieur, il est nécessaire de disposer d’une dalle en béton avant la pose des carrelages. Ainsi, la réalisation d’une chape béton est primordiale. Pour se faire, quelques étapes sont à respecter. Tout d’abord, il faut creuser des fondations estimées à une trentaine de centimètre de profondeur. Une pente pour l’évacuation et l’écoulement de l’eau est également à prévoir. Néanmoins, l’ensemble de ces travaux demandent un matériel professionnel, sans quoi, son exécution ne sera pas possible.

Au cas où il y a déjà une dalle en béton, il ne reste qu’à poser le carrelage. Si le sol est plat, celui-ci peut être posé directement à l’aide d’un mortier colle. Si, par contre, le sol n’est pas encore plat, il faudra l’aplanir et le rendre lisse. Toutefois, il est toujours conseillé de faire appel à un professionnel pour réaliser ces genres de travaux.

Réaliser la pose du carrelage

Une fois le dallage établit, la pose du carrelage peut s’effectuer. Le propriétaire peut le faire lui-même. Il doit choisir entre divers types de carreaux. Parmi eux, on peut citer le carrelage ciment, aussi appelé carreau hydraulique. Il s’agit d’un matériau de fabrication artisanale. Son caractéristique explique parfaitement son prix, parfois élevé. Heureusement, il est désormais possible de le concevoir de façon industrielle. Cela permet de s’en procurer à des tarifs nettement moins coûteux.

Par ailleurs, recourir à un artisan carreleur garantira une pose effectuée dans les règles de l’art. En faisant appel à un expert en carrelage à Liège, tout se déroulera sans encombre. Le professionnel apportera des conseils à propos des matières ou des couleurs à utiliser. Que ce soit, par exemple, en matière d’isolation thermique ou d’isolation phonique, il saura opter pour la plus appropriée. En outre, il ne faut surtout pas hésiter à lui poser des questions pour s’assurer de ses aptitudes.

Le carrelage adhésif et le carrelage en travertin

Pour recouvrir le sol, le carrelage adhésif est une manière simple à utiliser. Il constitue une solution très pratique pour masquer les imperfections sur celui-ci. De plus, son prix est nettement plus abordable que celui d’un carrelage classique. En général, la fourchette de prix est très large. Le coût se situe entre 5 et 30 € par m² en moyenne.

Outre cela, pour un revêtement sol plus classe, il est recommandé d’utiliser le carrelage en travertin. Généralement, il est élaboré avec de la pierre naturelle. De ce fait, les découpes demandent de grandes précautions. En ce qui concerne le prix, le coût moyen s’élève à environ 30 € par m². Le prix peut être est assez onéreux, mais le résultat qui en découle en vaut bien la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *