pret relais

Le prêt relais : comment ça marche?

Un prêt relais est une opération qui permet à des emprunteurs d’acheter un nouveau bien immobilier avant de vendre l’actuel. Il vise également à faciliter la transition entre l’achat et la revente du patrimoine.

Le concept de crédit relais

Contracter un prêt relais permet à un propriétaire de vendre un bien immobilier pour ensuite, en racheter un autre. Ce crédit veillera à financer l’achat du futur logement tout en attendant la revente de son patrimoine actuel. Il offrira donc une avance qui peut être complétée par un prêt amortissable. On peut également ajouter des prêts réglementés dans ce processus afin de financer l’achat du nouveau bien. Les caractéristiques de ce prêt varient selon la situation de l’emprunteur et des conditions des banques. En effet, le montant du prêt et le taux proposé dépend de l’établissement bancaire. Toutefois, la durée d’un crédit relais est d’un an et peut être prolongée à deux ans sous certaines conditions. Aussi, si on arrive à la signature d’un compromis de vente, l’organisme pourra accorder facilement un prêt plus important. Cependant, si aucun acheteur ne se présente, celui-ci se montrera plus prudent sur la durée ainsi que sur le montant du prêt-relais.

Les différentes formules de prêt relais

On peut compter trois formules de crédits relais. La première appelée le prêt relais sec concerne l’achat d’un bien immobilier au même prix ou à une valeur moindre au logement actuel. Celle-ci est sans autre crédit associé mais s’agit d’une avance sur le prix de revente du bien. Le prêt ne sera proposé que si le prix de vente de l’ancien bien couvre le prix d’achat du nouveau patrimoine. Ici, l’emprunteur n’aura pas à signer un prêt immobilier complémentaire et ne remboursera que les intérêts. Lorsque la personne vendra donc son ancienne demeure, elle devra rembourser l’intégralité du crédit relais et sans pénalité. La seconde formule est le prêt relais qui est associé à un crédit immobilier classique. Il vise surtout à financer l’achat d’un bien d’une valeur supérieure au patrimoine. Dans cette situation, si le montant du prêt-relais n’est pas suffisant afin de financer l’achat du nouveau bien, l’emprunteur aura la possibilité de contracter en plus un prêt immobilier complémentaire. Cela permettra de couvrir la somme restante due.

D’autres points à considérer

Afin de tirer le maximum de bénéfice concernant le prêt relais, certains emprunteurs optent pour une simulation pret relais afin de définir les opportunités qu’ils doivent saisir. Pour la troisième formule du crédit, elle concerne le prêt « achat revente ». Dans cette situation, la banque pourra racheter l’ancien bien immobilier et réaliser un montage financier global si un crédit est en cours. L’emprunteur disposera donc d’un prêt relais ainsi que d’un prêt long terme classique. Il est important de noter que cette solution a surtout été conçue pour les mutualistes notamment pour le Crédit Agricole, le Crédit Mutuel, la Caisse d’Epargne et la Banque Populaire, etc. Cela impliquerait même un changement de banque. Les autres formules, quant à elles, permettent de rester dans la même banque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *