carrelage-exterieur

Carrelage antidérapant : les normes à connaître

Le carrelage est un des éléments très importants dont on doit choisir minutieusement selon l’espace que l’on veut carreler. Que ce soit pour équiper une salle de bain, une terrasse, une chambre ou un séjour, son usage est très différent. Pour plus de sécurité et d’éviter les chutes, il vous faut opter pour un carrelage antidérapant pour les sols humides et les terrasses extérieures.

Pourquoi faire le choix qu’un carrelage antidérapant ?

C’est un bon choix pour les pièces humides comme la salle de bain, mais aussi pour les terrasses ou encore les abords d’une piscine. Ses surfaces en relief lui procurent UE meilleure adhérence. Cela dans le but de limiter les risques de chute ou de glissade dans ces milieux humides. Le grès cérame et le grès émaille sont les plus utilisés dans la fabrication de ce type de carrelage. Il existe dans plusieurs tailles et de couleurs. Le carrelage antidérapant n’est pas fait pour les milieux à vivre, il se porte mieux dans l’usage extérieur, mais aussi dans le domaine tertiaire. Ils sont indissociables des parties communes des immeubles, les cuisines collectives ou encore les hôpitaux.

Vous pouvez aussi rendre le carrelage antidérapant en y appliquant des produits qui font cet effet. Ce traitement est une solution économique pour ne pas avoir à changer les carreaux. De plus il est assez simple à appliquer et convient à tout type de carrelage. Il ne vous suffit que d’appliquer par pulvérisation sur l’ensemble du carreau d’une manière homogène. Le produit peut être rincé à l’eau. Vu que le produit est éphémère, il vous faut donc refaire le traitement pour chaque endroit que vous voulez trait.

Les normes pour la résistance ont la glissance des carreaux

C’est un classement qui permet de déterminer l’usage adéquat du carrelage selon son classement dans l’échelle. Cette échelle va de R9, qui est peu dérapant, à R13 très antidérapant. Pour le R9 c’est l’équivalent de l’adhérence normale. Il est fortement déconseillé pour l’usage en extérieur. Le R10 nous indique que c’est pour une adhérence renforcée. Il convient pour les balcons ou les terrasses. R11 est une adhérence élevée, il convient assez pour un usage en extérieur comme les abords d’une piscine ou pour les balcons et terrasses. R12 c’est une forte adhérence, il convient pour les lieux communs comme les cuisines collectives ou encore sols de préparation de produits alimentaires. R13 est celui qui présente la plus forte adhérence. Il est fait pour les ateliers de découpe ou encore une boucherie.

L’échelle du R12 et R13 ne concerne que les professionnels et des locaux qui doivent respecter des règles de sécurité vraiment stricte. Il vous faut contacter un carreleur pro pour vous informer de ces règles de sécurité, si vous êtes dans cette partie de l’échelle. Le R9 et R10 représentent ce que l’on peut retrouver dans les commerces. Il existe aussi un classement pieds nus. En générale les carreaux dans l’échelle R11 sont les plus utilise, et le plus souvent on retrouve cela dans les abords d’une piscine.

Le choix de votre carrelage ne doit pas se faire au pif. Il vous faut vous renseigner sur les ormes à suivre dans ce domaine, surtout si votre espace est pour un lieu d’usage commun comme la cuisine collective.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *